16/01/2011

Un souffle d'air

ferme01.jpg

 

On sent un souffle d’air vivant qui vous pénètre,

Et l’ouverture au loin d’une blanche fenêtre ;

On mêle sa pensée au clair-obscur des eaux ;

On a le doux bonheur d’être avec les oiseaux.

Victor Hugo

Publié dans Paysages

Les commentaires sont fermés.